Liens du mois (mars-avril 2019)

Liens du mois (janvier 2019)

Un exemple de réception et d’usage publicitaire de Gustave Flaubert: une carte postale de Saint-Malo, de 1959, avec la légende: “Les vagues, avec les Siècles, / murmureront longtemps / autour de ce Grand Souvenir. / Gustave Flaubert”1; domaine public; Collections musée de Bretagne et Ecomusée du Pays de Rennes ; http://www.collections.musee-bretagne.fr/ark:/83011/FLMjo240745
  1. G. Flaubert, Par les champs et par les grèves (1885 [1910]), p. 295 []

Daniel Darc chez Isidore

Plusieurs carnets Hypothèses annoncent la nouvelle version du moteur de recherche Isidore ((Huma-Num réinvente ISIDORE, le moteur de recherche pour les sciences humaines et sociales, Human-Num (Carnet Hypothèses) (7 décembre 2018); C. Muller, Un petit poisson bleu qui va changer vos recherches, Acquis de conscience (7 décembre 2018).)) . Je l’ai donc testée pour l’écrivaine Daniel Darc. Voici les résultats:

  • les ouvrages de Daniel Darc numérisés sur Gallica
  • une notice bibliographique: Hermeline Pernoud, “Horreurs sadomasochistes dans les contes de fées de la seconde moitié du XIXe siècle”, in Karen P. Knusten; Guri Barstad La Décadence dans tous ses états , Jun 2014, Halden, Norvège. Cambridge Scholars Publishing, 1, pp.251-265, 2016, States of Decadence. 〈hal-01436997〉
  • les mentions de Daniel Darc dans la Chronologie Flaubert 1878 établie par Yvan Leclerc
  • un compte-rendu par M. Dottin-Orsini, du livre de  Julia Przybos, Zoom sur les décadents. In: Romantisme, 2002, n°118. Images en texte. pp. 143-144, qui semble indiquer que Daniel Darc est un des auteurs étudiés dans cet ouvrage
  • mon billet de carnet : Alexis D’Hautcourt, « Flaubert : dans les marges du japonisme ». Publié sur Acrobates japonais en France le 01/12/2017. Lien : https://acrobates.hypotheses.org/1291.

Ces résultats sont satisfaisants et utiles, mais il a fallu que j’écarte moi-même les résultats causés par l’homophonie de Daniel Darc l’écrivaine et Daniel Darc le chanteur. Ce sera, je suppose, un problème que j’aurai lors de toutes mes recherches électroniques, mais il devrait être facile à résoudre avec l’addition de mots clefs et de critères chronologiques.

Un seul regret: comme Isidore renvoie vers les livres numérisés de Gallica, on aurait pu s’attendre à ce qu’il donne aussi la “Notice de personne” de la BnF, qui est très pratique.

Cite this article as: Alexis D'Hautcourt, "Daniel Darc chez Isidore," in Daniel Darc (1840-1887), écrivaine française, 18/12/2018, https://darc.hypotheses.org/96.

Liens du mois (novembre 2018)


Les manuscrits de Gustave Flaubert réunis dans Gallica

Daniel Darc (1840-1887), écrivaine française

Avec ce carnet, je souhaite présenter mes recherches sur Daniel Darc (pseudonyme de Marie Régnier) et l’édition électronique de son oeuvre. Daniel Darc (1840-1887) est maintenant oubliée, si ce n’est des spécialistes de Flaubert, dont elle fut amie et correspondante. Pourtant, elle est l’auteure d’une œuvre conséquente (au moins 5 romans, plusieurs recueils de nouvelles, 2 pièces de théâtre) qui eut à son époque un certain succès, et elle mérite d’être redécouverte. En particulier, son statut de femme de lettres, sa défense du divorce, son inscription dans le champ littéraire offrent des voies de recherche qui paraissent fructueuses, Son étude doit passer par l’établissement du corpus de son œuvre. Comme il n’est pas question de réimprimer ses livres, l’édition électronique s’impose, et celle-ci pose un certain nombre de questions originales : comment rééditer dans ces conditions les livres illustrés de Darc (en particulier son conte La Princesse Méduse, illustré par les frères Régamey et décrié par Flaubert pour son japonisme) ? que faire des prééditions et rééditions dans les journaux ? existe-t-il des inédits, publiés sous d’autres noms de plume ?

Ce carnet se voudra donc un outil d’information et d’échanges sur l’histoire culturelle et littéraire de la fin du 19e siècle en France, de réflexions sur les études de genre et les méthodes d’analyse littéraire, mais aussi de questionnement sur les humanités numériques et les étapes d’une édition électronique.